Maison
Page d'accueil

AU JOUR LE JOUR
2012


archives
(deuxième trimestre)


2012


Nemo dat quod non habet





30/06

CE WEEK-END
ON DIGERE



COULUVRE


ALFA


28/06

LOLITA

Baise la fille le plus tôt possible
si tu veux faire chier la mère


ALFA


27/06

CARPIMKO

La caisse de retraite des pédicures (CARPIMKO) traîne les pieds,
mais je me souviens des bons moments passés avec les clientes


ALFA


26/06


Attribuer à l'hystérie ce qui est, peut-être, du domaine de la réflexion ne me paraît pas très finaud. Ne pas pouvoir prêter une once d'intelligence ou de sens politique à une manœuvre couronnée de succès ne me semble pas le fait d'un jugement très sûr. Le mode de pensée adopté en dit davantage sur ceux qui le pratiquent, et sur leurs rapports avec les femmes, que sur qu(o)i elle est censée s'exercer. On peut assez facilement renverser les hypothèses défendues (que l'on choisit plutôt que d'autres que l'on abandonne volontairement ou que l'on n'envisage même pas), au désavantage de ceux qui les avancent, après tout, "c'est celui qui le dit qui l'est"… hystérique !


Tout le monde se félicite des 500 emplois créés par Amazon chez Nono, sans déplorer le fait que la simple existence d'Amazon soit responsable de milliers de suppressions d'emploi. Ce sera pour plus tard, lorsque l'on regardera plus loin que le bout de son nez.



Franchement, si j'avais un conseil à donner à Philippe Sollers (à part de se faire détartrer les ratiches), ce serait de s'occuper de son fils plutôt que de s'occuper des enfants de Hollande ou de Trierweiler (qui va finir par me paraître sympathique alors qu'elle ne l'est pas).



ALFA



25/06

BAILLET



IRISH ONE


Deux photographies de Christian Baillet
membre ignoré (à tort) de Présence Panchounette


LEILALI


LEILALI

Dance ! Dance ! Dance !

(Bundini Brown)


Valerie Trierweiler est aux Guignols ce qu'Edith Cresson était au Bébête Show.


ALFA


23/06

CE WEEK-END, ON PREND
DES BONNES RESOLUTIONS




CASH



ALFA


22/06


Ma petite-fille est venue, à toute fin utile, "observer" les oraux d'entrée à Normale-Sup.
Issue de la banlieue semi-résidentielle, il va falloir que la pauvre se tape "tout à la main et au mérite" comme le reste de la famille. Je lui souhaite bonne chance !


A cette occasion, j'ai pu remarquer que la jeune génération croit que les néo-images diffusées sur les néo-écrans de télévision qui transforment la silhouette de Clint Eastwood (Gary Cooper itou) en celle d'Alan Ladd rend compte de la réalité avec exactitude (alors que les membres de la dite génération maîtrisent parfaitement Photoshop et sont souvent munis d'une vue parfaite). Il est vrai que, à cause du cinéma et de ma myopie, je crois encore que Gary Cooper est un brin plus élancé que Mickey Rooney
(Clint Eastwood itou).
La réalité, c'est ce que la technologie imagine à notre place.


Comme je l'attendais gare Montparnasse, j'ai fait l'acquisition du Monde daté d'aujourd'hui et je dois avouer qu'à ma grande satisfaction, c'est un numéro fort riche, tout comme l'actualité dont il rend compte dont j'avoue m'être légèrement désintéressé ces derniers temps (c'est un tort !).


Page 2, j'apprends que l'Université Michel-de-Montaigne-Bordeaux-III a décidé de "lancer à partir de la rentrée prochaine une licence consacrée à l'étude, à l'interprétation et à la création de la chanson d'expression française, jazz et musiques actuelles". Je savais que la chanson française était mal en point, mais à ce point là… non.
Pour avoir idée de l'objectivité dont je fais montre, il faut savoir que j'écris cela en écoutant Paint it Black massacré par une groupe épouvantable qui profite de la Fête de la Musique pour casser les couilles à tout le quartier depuis le trottoir d'un restaurant tout aussi épouvantable qui profite de la diversion pour empoisonner en loucedé sa clientèle dans une ambiance plus festive que d'ordinaire.
Au fait, que vient foutre le jazz dans cette galère ?


Page 3, on peut voir le nouveau premier ministre grec prêter serment devant trois popes. Lorsque l'on sait que la richissime église grecque est dispensée du paiement de l'impôt, on se dit que c'est bien parti !

Page 6, l'ex-premier ministre roumain a tenté de se suicider après avoir été condamné à deux ans de prison ferme. Chochotte, va ! Ceaucescu doit se retourner dans sa tombe !
Page 6 toujours, le Vatican constate l'apostasie silencieuse d'une grande partie de sa clientèle. Il s'en allait temps… en fait, les audits de ce genre sont souvent bien trop tardifs pour résoudre les problèmes qu'ils soulèvent.
Les raisons données à cette baisse de fréquentation des salles sont toutes exactes, ce qui est étrange c'est qu'elles n'affectent pas,
de la même manière, les autres religions .

Page 7, publicité de Cetelem se félicitant qu'en 201, le crédit ait représenté 13% de la consommation des ménages en France (ce doit être, à peu près, le pourcentage de ménages français surendettés).

Page 14, selon une étude de France Générosités (sic), la crise a pesé sur les dons des Français aux associations… étonnant, non ?
En réalité, cette baisse n'en est pas une, les dons ont augmenté de 3,7% en 2010, mais comme ils avaient augmenté de 5,6% en 2009, les associations considérent qu'ils ont baissé.
C'est Sioux.

Page 20 et 21, l'affaire Trierweiler en long, en large et en Débats. Chacun et chacune fait preuve d'une redoutable intelligence assortie de l'idéologie dont chacun et chacune est locataire sans titre. Je ne sais pas si toute cette intelligence déployée pour "décrypter" n'oublie tout simplement pas de constater le résultat : une ancienne candidate dont l'actuel Président n'a pas trop appuyé la candidature en son temps définitivement hors-circuit, et de s'interroger sur "à qui profite le crime ?" et sur la nature de l'arme utilisée : le courage ? l'idiote utile ? le billard à trois bandes ?
Non, ce que le décrypteur adore, c'est se branler à sec.

Page 25, la "noctambulite" serait la nouvelle tendance… culturelle évidemment ! La culture (sous ses formes les plus dégradées : Nuit blanche, Nuit des musées, Nuits sonores, Nuits soniques, Nuit de la philosophie) illuminée
par les lampadaires aux vapeurs de mercure va venir nous faire chier jusqu'à des heures où il était, jusqu'à présent, permis de l'oublier, et de rêver à la place.
 
Page 28, il semble conseillé de faire cuire son saumon au lave-vaisselle ("cela permet d'obtenir un moelleux incomparable").
Ils sont un peu en retard les physico-chimistes de l'INRA, ça fait longtemps que nous faisons cuire le poulet du dimanche dans notre lave-linge (essorage, 400 tours/minute).

J'ai gardé le supplément Livres pour la bonne bouche.
 
Jean-Paul Dubois (dont on fait les pipeaux) dit le plus grand bien du dernier livre (Anquetil tout seul) de mon premier éditeur (Paul Fournel).
Je le crois volontiers et je le lirais sans doute.
 
Page 2, un semblant de dossier sur le sport, j'ai cherché mon nom (quelquefois, je suis un peu con) et je ne l'ai pas trouvé ("Qu'est ce que tu croyais, pauvre con ?").
En revanche, s
ont cités : Tristan Bernard, Benoît Heimermann, Patrice Delbourg, Jean Giraudoux, Paul Vialar, Henry de Montherlant, Jean Cocteau, Albert Camus, Jean-Paul Sartre, Roger Vailland, Yves Gibeau, Louis Nucera, Ernest Hemingway, Norman Mailer, Didier Daeninckx, Jean-Bernard Pouy, Denis Tillinac, Mathieu Lindon, Arno Bertina, Tristan Garcia, Carl de Souza, Jean Echenoz Jean Hatzfeld, Paul Fournel, Bernard Chambaz, Philippe Delerm, John Irving, Jérome Charyn, Philip Roth, Haruki Murakami, Arthur Cravan, Craig Davidson, Jean-Noël Blanc, Antoine Blondin, Dominique Sylvain, Cécile Coulon, André Obey, Céline Minard et Gilles Bornais.
En fait, je suis assez balèze, j'arrive à réussir l'exploit d'être considéré comme un "sportif " quand il est question de littérature (donc folklorique et négligeable) et à ne pas être considéré comme un "écrivain" quand il est question de sport (donc marginal et dispensable).
La feinte, c'est tout un art.
L'esquive, aussi.
 
Allez, un p'tit coup d'Ali pour se changer les idées !


CAFARDS



Pour être un peu plus précis : l'article autour duquel s'articule ce "dossier" sur le sport et la littérature est un entretien avec Benoît Heimermann*, président de l'Association des écrivains sportifs dont j'ignorais l'existence.
Je m'en vais de ce pas déposer les statuts de l'Association des écrivains qui n'appartiennent pas à une association.

Lauréats de l'Association des écrivains sportifs (Prix Tristan Bernard qui "couronne un ouvrage individuel ou collectif, écrit en langue française. Par ses qualités littéraires avant tout, son authenticité, son originalité, il doit contribuer à la reconnaissance, la popularité et au renom du sport. Il est doté par le Ministère de la santé et des sports) :
Robert Frison-Roche, Jean-Claude d'Ahetze, Georges Couze, Emile Lefranc, Paul Mousset, Georges Magnane, Docteur Paul Martin, Jean-André Grégoire, Gilbert Donkan, Jules Ladoumègue, Yves Gibeau, Guy Belzach, Denis Lalanne, Michèle Savary, Jean-Claude Boudot et Jacques Séguela, Rlobert Marchand, Gabriel Voisin, Pierre-Marie Bourdeaux, Joseph Maiffret, Marie-Thérèse Eyquem, Bernard Moitessier, Pierre Frayssinet, Pierre Moustiers, Michel Boutron, Georges Pastre, Pierre Chany, Guy Lagorce et Robert Pariente, Georges Somière, Pierre Charval, Evelyne Coquet, Christian Quidet, Gaston Meyer, Jean-François Ballereau, Claude Zucarelli, Joëlle Illous et Philippe Hayat, Françoise et Serge Laget et Jean-Paul Mazot, Gilles Lambert et Françoise Pastreau, Marcel Hansenne, Yves Ballu, Henri Garcia, Louis Nucera, Madeleine Griselin, Paul Fournel, Christian Montaignac, Alexis Philonenko, Jean Durry, denis Tillinac, Christian Laborde, le journal L'Equipe, Alain Monestier, Eric Lahmy et Jean-Claude Perrin, Vladimir Dimitrijevic, Philippe Guillard, Stefano Ardito, Jean-Louis Crimon, Benoît Heimermann, Jean Bobet, Jacques Gamblin, Jacques Augendre, Dominique Paganelli, Philippe Brunel, Jean Echenoz, Jean-Noël Blanc, Bruno Heckman.

A ceux qui voudraient avoir une idée plus précise de mes positions sur le sujet, je conseille la rubrique "L'ironie du sport".

* on peut consulter, rubrique "Correspondance choisie" la lettre envoyée au dit Heimermann
(par ailleurs, écrivain Grasset**) après sa critique de mon Tyson (Grasset) dans l'Equipe Magazine.
Forcément, on comprend mieux…

** on ne peut pas reprocher aux éditions Grasset (à qui on le reproche souvent)
de faire jouer les renvois d'ascenseur de type mafieux,
en tous les cas, pas en ce qui me concerne



ALILI

Ali feuillette un journal où il est question de lui
(c'est lui qui a écrit l'article)


ALFA

 


21/06


Y'a pas à chier, j'ai du bol ! Je suis traduit en… Grec !



PODIUM


ALFA


20/06

R.I.P
(en retard)


MIKE

Bert Randolph Sugar est mort le 25 mars dernier
il a été propriétaire de Boxing Illustrated et rédacteur en chef de The Ring
J'avais dîné avec lui pas très loin du Madison Square Garden
C'est lui qui m'a décidé à écrire ma bio de Tyson*
Il m'a juste dit : "Do it"
J'ai trouvé que c'était pas con…
C'est lui aussi qui m'a dit :
"Sure, this motherfucker rapes her !"
J'ai trouvé ça moins con que ce que m'avait dit Martine Barrat :
"Cette salope a brisé sa vie !"


* parue sous le titre (assez intelligent, ma foi !) de Mike Tyson, une couverture catastrophique
et un quatrième de couverture où l'on faisait naître Mike dans le Bronx (évidemment !) alors qu'il est né à Brooklyn



FAUT PAS DECONNER NON PLUS

En même temps, y en a qui
poussent le bouchon un peu loin


ALFA



19/06

CHAZOT

Ceci serait un(e) ministre*

* au bras d'une espèce de Jacques Chazot du nom de Bernard Montiel (aucune parenté avec Sara).
Je me souviens qu'il a commencé sa carrière dans la ville où je suis né,
 sa spécialité alors était de se faire photographier pour un magazine gratuit
à côté de toutes les "vedettes" qui venaient présenter leurs films en avant-dernière.
A force, il en est devenu une (vedette) ou ce qui y ressemble aujourd'hui.



PERF

Ceci serait une sculpture


ET MOI, JE SUIS LE PAPE


ALFA


18/06

RODEZ

matériaux divers
Mixed Media



ALFA


16/06

CE WEEK-END,
ON S'ASSEOIT
(confortablement)
ET ON RESPIRE
(à fond)



BOUCLE


ALFA


15/06

MD2

Je persiste


MD3

et je signe*

* c'est pas Marilyn non plus

DO

La preuve


ALFA



14/06

Lorsque l'on formule mal les choses, on dit des conneries, je n'en suis pas dispensé.
J'ai écrit le
11/05 : "Si elle sert à quelque chose [ l'expo], ce serait à prouver que n'importe quel objet rituel ridiculise n'importe quelle œuvre d'art contemporain (du moins celles choisies pour se "confronter" à moins que ce ne soit pour "dialoguer" avec ceux que l'on affuble du vocable ridicule de "maîtres du désordre" et dont le but est exactement inverse : mettre de l'ordre dans le monde".
Qualifier les chamans et les sorciers de "maîtres du désordre" n'est pas idiot, ce qui est idiot c'est de les mettre en vis-à-vis (comme s'ils faisaient la même chose) avec des artistes qui sont "ennemis de l'ordre" (en réalité, d'ailleurs, ils en sont les serviteurs, mais en aucune façon, les maîtres).
Il arrive que le discours sur ceux qui mélangent les torchons et les serviettes se mélange les pinceaux.
C'était le cas.

.


COCOOL

"Je me fous de ce que vous pensez, je ne pense rien de vous"

Coco "No Cool" Chanel


ALFA


13/06

Le secrétariat de rédaction du Figaro continue de déconner à pleins tubes, on peut lire dans le numéro d'aujourd'hui que la prochaine chronique de Cécilia Trierweiler dans Paris Match sera consacrée "au nouveau livre de l'écrivain Amanda Sthers" !


Nadine Morano


STRIKE

J'en ai deux !


Sophia Loren


PAIRE

Et moi, une paire !


Il m'étonne beaucoup de ne jamais voir cité Hyperman lors des débats actuels sur le sport. Un oubli, sans doute.


ALFA


12/06

En jetant un œil sur les affiches électorales, j'ai été saisi par la prolifération de candidat(e)s affligé(e)s de prénoms à la con : Capucine, Shéhérazade, Aurélie, Marie-Clafoutis and so on, ça promet !

Je peux pas y croire : je vis dans un pays socialiste ! Socialiste dans son ensemble. Un pays dont les vedettes préférées sont nains, arabes, juifs, handicapés, métis, gouines, pédés… une espèce de paradis de tolérance et de partage, et certains se plaignent encore comme Sade à la Bastille. Qu'on leur coupe donc la langue !

La condition féminine, elle aussi, s'améliore, il est de plus en plus courant de croiser des femmes aussi grossières et brutales que le sont les hommes. Tout cela sans compter qu'elles accédent désormais à des activités que le machisme leur interdisait à tort, la boxe, par exemple. Qui chantera le progrès représenté par le droit pour les femmes de pouvoir se taper sur la gueule ? Pas moi, qui me suis, pourtant, fait taper sur la gueule (sans plaisir particulier) et qui ait tapé sur la gueule des autres (avec un certain plaisir). Bizarre, non ?


MARTICORENA

Le Pays Basque dans les années 70


Daniel Mathieu le Georges Buren des années 70 vient de mourir, on en a parlé sur France Culture comme d'un "mal aimé"… Ah !


ALFA

09/06


CE WEEK END,
ON RETOURNE A LA MAISON




RETOUR


ALFA



08/06

BOGDANOFF

Dieu a créé les frères Bogdanoff à son image
Après, il s'est reposé sur ses lauriers
(on en aurait fait autant à sa place)


MYLENE

Tout petit déjà, je trouvais que Mylène avait un sacré air de salope
(et sa voix, alors…)


Avec le nombre de châteaux du Bordelais qui "retrouvent une grandeur oubliée" et dont les "progrès accomplis sont unanimement salués"
(dernier en date, le Malartic Lagravière, consultant… Michel Rolland !) achetés à des vignerons par des gens qui n'y connaissent que dalle, on se dit, qu'au siècle dernier, on s'est tapé un paquet de piquettes croyant que l'on buvait du vin !


ALFA

05/06



A VENDRE

MAO

Quand la Chine s'éveillera…

MIKRIST

MiChrist Mouse

Deux œuvres récentes, mais néanmoins violemment engagées de Frédéric Roux
Avantage non négligeable : peuvent aisément passer pour des œuvres de Présence Panchounette
Faire offre à

Frédéric Roux
230, rue Saint-Charles
75015 Paris
 

ALFA


04/06

J'aimais beaucoup Dominique A, j'avais acheté sa première cassette enregistrée dans sa cuisine, maintenant il chante comme Florent Pagny.


FIGAUCHE




En son temps (le 8/02/2011) j'avais émis quelques doutes* sur Mammuth de Kervern & Delépine, les duettistes ont remis le couvert (ils sont du genre à ne s'arrêter que lorsqu'ils seront reconnus comme des subversifs authentiques par Minute et Le Petit bleu d'Agen) avec Le Grand Soir. Ce qui est dramatique c'est qu'il n'y a que Jean-Christophe Buisson dans le Figaro Magazine pour s'apercevoir que ce sont des imposteurs malsains, "de bons prolophobes de gauche".
Sur la couverture du même Figaro Magazine la question est : "A quoi sert Marine Le Pen ?".

La réponse est : Marine Le Pen sert à consoler ceux que Kervern & Delépine désespèrent.
Il faudrait écrire quelque chose à propos de cela : comment le socialisme est tombé dans le coma et comment la droite dure a repris du poil de la bête au fur et à mesure que l'on abandonne la classe ouvrière à ses louches tendances ou, mieux, comment les différentes représentations d'icelle s'indexent sur l'air "politique" du temps. Du héros stalinien au punk à chien… mêmes symétriques déconnades !
Faut pas compter sur moi pour le faire (je suis au Zaïre !) ni sur Pasolini (il est mort !).

* en réalité, je n'avais pas pu regarder cette merde au delà des dix premières minutes.
Le mépris de classe, serait-il dissimulé en son contraire, j'y suis assez sensible.


En couverture de l'inénarrable Figaro Madame (je publierai un jour mes démêlés avec celui qui m'a commandé 3 500 signes sur le "goût" pour la page Philo (si, si, ça existe !) de ce magazine)) une fille pas très jolie (ne mégotons pas, plutôt pas jolie du tout)… c'est Stella MacCartney !

Ce n'est pas le cynisme qui est fort, c'est nous qui sommes soumis

ALFA


Premier juin

Récupéré dans le coffre où s'entassent les journaux pour allumer la cheminée, le Figaro littéraire du 26 mai de l'année dernière.
Page 2 : "Ficelles et marionnettes", la critique bienveillante de Ticket d'entrée de Joseph Macé-Scarron par Sébastien Lapaque.
Page 3 : "Voler est un art" d'Eric Neuhoff à propos de Allmen et les libellules de Martin Sutter.
Comme dirait Bernard-Henri Levy : il est des voisinages qui en disent plus qu'un long discours.

J'ai entendu Amanda Sthers parler de Tahar Ben Jelloun comme d'un "écrivain de l'insoumission" ! En sa présence, il est vrai.

Pour ceux qui suivent : Gerald Ford a reçu Muhammad Ali à la Maison Blanche.


RECUP

J'ai mis le costar !



ALFA


MICKEY


ALFA
 


23/05

Il y a quelques années, Robert Mapplethorpe avait eu la bonne idée de se photographier avec un manche de fouet dans l'anus, il aurait été mieux inspiré de le coller (bien profond) dans celui de Patti Smith* et de la pendre ensuite avec la lanière jusqu'à ce que mort s'ensuive.
Brames ovariens pour brames ovariens, j'en arrive à préférer ceux de Nicoletta**.

* son dernier opus s'intitule… Banga !
** qu'il est vrai, j'écoute peu

D'après Le Monde, Pascaline Dupas, nominée au Prix du meilleur économiste (de l'année), enseigne à l'Université de Stanford, diplômée de l'Ecole normale supérieure (Ulm), elle a réalisé sa thèse en économie du développement à l'EHESS ; d'après la surdouée : "Une aide gratuite améliore à long terme la santé des plus pauvres".
Comme je ne peux pas faire Ulm (même si je pouvais, je n'en ai pas - pour tout dire - tellement envie et je ne sais pas - qui plus est - si j'y apprendrais grand chose), en revanche, si à Stanford, ils ont besoin d'un prof d'économie supplémentaire, qu'ils n'hésitent pas, je prends pas cher.

Je ne sais pas pourquoi, alors que ce qu'il dit me semble plutôt sensé, je me suis toujours méfié (et ça continue) de Jacques Ellul
et de ses partisans .



ALFA

22/05

D'après ce que j'ai cru comprendre, Nicolas Bedos est drôle.

Il y a quelque temps, on s'indignait que les enfants travaillent à partir de douze ans, maintenant, on s'inquiète qu'ils soient au chômage jusqu'à vingt-cinq ! En ce qui me concerne (je veux dire à l'aune de mes valeurs), je trouve que la situation s'améliore plutôt.
En fait… le problème (je vois pas le problème !), c'est qu'il n'y a plus rien à branler !
Champagne !

SANTE

A la santé du CE



La prochaine fois qu'on séjourne à la montagne, j'achète une camescope à 100 euros et je fais le coup de Sylvain Tesson en Sibérie* (le problème étant que mon père ne s'appelle pas Philippe).

* le matin, il fait 6° C dans le dortoir

Je ne comprenais pas pourquoi le directeur de mon agence du Crédit agricole me téléphonait toute la sainte journée dans le but de me proposer des placements mirifiques alors que je n'ai pas un rond sur mon compte… c'était pour que cet enfoiré refile mon artiche aux Hellènes !


ALFA



21/05

SMOKIN'

Pour ceux qui suivent :
Joe a gagné le premier la semaine dernière,
 il va perdre le deuxième demain…
 

Passage en Espagne, nuit au Parador de Bielsa. On s'attend toujours à y voir surgir Zorro suspendu aux lustres en fer forgé ou la veuve Franco en culotte de peau.
Dans l'entrée trône un massacre de "Bucardo" (Capra pirenaica pirenaica). Le dernier mâle est mort de vieillesse en 1999, la dernière femelle, Celia, le 5 janvier 2000 écrabouillée par un rocher (elle ne servait plus à grand chose).
Un organisme scientifique (Advance Cell Technology) et l'administration de la province d'Aragon (section environnement) se proposent d'en refaire quelques uns à l'identique avec l'ADN prélevée sur les survivants. Pour décorer… ou alors pour distraire les chasseurs qui se font chier depuis qu'ils n'ont plus rien sur quoi tirer.


PLUS

L'un n'est rien sans l'autre


ALFA

19/05

A force de lire des conneries, on ne fait plus gaffe.
Exemples tirés du Figaro d'aujourd'hui : "Au Ministère de la Culture, un écrivain (Aurélie Filippetti) succède à un écrivain (Frédéric Mitterrand)" ; "Madeleine Chapsal considérait David Servan-Schreiber comme le fils qu'elle n'avait jamais eu […] elle avoue qu'après sa mort […] elle n'a plus écrit la moindre ligne […] Elle a finalement décidé de consacrer un livre à sa mémoire".
Qu'est-ce qu'elles branlent les secrétaires de rédaction ?


NAINS
DE
TOUTES LES TAILLES

&
DE
TOUTES LES COULEURS
FAITES GAFFE !


PHILSAMMYJIMMYFRANK

JE PORTE MALHEUR A CEUX QUI ME NEGLIGENT 




Qu'est-ce que je peux admirer tous ces écrivains qui ont autant à dire sur ce qu'ils écrivent*.

* enfin… écrire, c'est beaucoup dire !


ALFA


18/05

Je passe la plupart de mon temps à regarder le ciel, à me coltiner des seaux d'eau, à souffler sur les braises, à vider subrepticement une bouteille d'Armagnac Reflets de France et à guetter Billy Bobo, le cerf locataire de la lisière du bois d'en face, mais je constate tout de même que la Gloire est à la portée de ma misérable menotte, je connais plein de ministres… il y en même un que j'ai vu faire des pirouettes en veste de pyjama… je dis pas lequel, je suis une tombe. Si ça se trouve, la prochaine fois, je suis ministrable !
A moins que l'Académie, peut-être, ne m'ait auparavant "admis en son sein"…

Aurélie Filipetti quand même !

Ens (65) : 1195 mètres d'altitude ; quatorze habitants, quatorze reverbères.



ALFA

13/05

GRANGE


ALFA


12/05

En définitive, je ne vois aucune raison de m'intéresser à un artiste aussi mal habillé et aussi mal peigné que Daniel Buren.

Lu sur l'affiche de La Route* : "'D'après le roman emblématique"… emblématique de quoi ? Les "médiatiques" et les publicitaires emploient de plus en plus les adjectifs pour leur apparence décorative ou le sens qu'ils leur donnent qui est rarement le bon. Le français devient une langue floue.

* Le roman "culte" de Kérouac est d'ailleurs particulièrement chiant, s'il est emblématique de quelque chose,
c'est bien de ces romans que tout le monde dit aimer alors que personne ne les a lu ou bien renoncé à le faire après vingt pages.



METRO POLE DANCE


METRO POLE DANCIN'

Red Ass
(Raidasse)



ALFA

11/05


GOAT

Greatest Of All Times
G.O.A.T
(en français… chèvre !)

Thanks to Xavier Boussiron



Croisé Sylvie Vartan au Bon Marché… c'est une personne âgée* maintenant.

* qui fait la moue


A propos du Bon Marché, la honte (à part les tarifs scandaleux pratiqués dans le but de ruiner le bobo), c'est quand même d'être l'un des artistes-peintres choisis pour décorer les couloirs du bouclard… dur de s'en remettre ! Il y avait les peintres bon-marché, désormais, il y aura les peintres du Bon Marché. Il est difficile de décider lesquels sont les pires.


PANAF'

On a retrouvé Françoise de Panafieu


Soi-disant que le néo-président-directeur-général de la Principauté se ferait des cheveux blancs… il s'en va temps !


Appris que Jacques Audiard (qui n'est pas un cinéaste maladroit) a adapté De rouille et d'os qui est un livre épouvantable (dans le genre qui épate les cons), c'est curieux ce goût des cinéastes pour les livres merdiques… ou alors cette propension qu'ils ont à adapter un livre lui même adapté de la réalité… pourquoi, par exemple, acheter les droits du livre de Morgan Sportès sur le gang des barbares puisque "les faits sont là !" et qu'il suffit d'en faire un film (c'est le but, non ?) comme il en a fait un livre ? Pour dépenser du pognon ?



TETE BECHE

Ils ont encore tout posé à l'envers !


Il semblerait que le plus important dans l'intervention de Daniel Buren au Grand Palais (ce qui, en tous les cas, est mis perpétuellement en avant) serait que les spectateurs n'entreront pas par la porte principale que notre décorateur nationalisé trouve "moche"… Ouaouh, le rebelle ! Ouaouh, l'excentrique ! S'il continue, il finit en cabane !
En réalité, rien de neuf. Pépé la Raie et Bouchien, son acolyte perpétuel, se foutent tout simplement, et à leur habitude, de la gueule du peuple ! Relayés par les "critiques" qui n'en ont que le nom qui se contentent d'écouter bouche bée les déconnades décorativement radicales à moins qu'elles ne soient radicalement décoratives de l'un "des artistes français les plus reconnus au monde".
"L'intérêt du travail in situ, c'est qu'aucun lieu ne ressemble à un autre"… Et tous les êtres sont différents, Daniel… même les jumeaux monozygotes !
" La grande verrière est d'une légéreté extraordinaire"… Autant la camoufler lourdement !
"C'est fait pour être fulgurant"… Bien sûr !
Pour ce qui est de la forêt de parasols (une resucée de Christo ?), c'est un peu piteux, un peu pathétique… au choix !

Dans un autre genre téléramesque, j'ai visité, il y a deux semaines, l'exposition "Les Maîtres du désordre", Quai Branly. C'est le genre d'exposition totalement creuse dont on ne retire rien puisqu'elle ne veut rien dire (au sens littéral), alors même qu'elle aligne (à la queue-leu-leu en tire-bouchon) un nombre invraisemblable d'œuvres exceptionnelles.
Si elle sert à quelque chose, ce serait à prouver que n'importe quel objet rituel ridiculise n'importe quelle œuvre d'art contemporain (du moins celles choisies pour se "confronter" à moins que ce ne soit pour "dialoguer" avec ceux que l'on affuble du vocable ridicule de "maîtres du désordre" et dont le but est exactement inverse : mettre de l'ordre dans le monde).
Les textes qui accompagnent l'exposition réalisent le tour de force d'être à la fois grandiloquents et gazeux.
La "mise en espace" à elle seule mériterait de plus amples développements… mais pourquoi exp(l)osent-ils l'envers du placoplâtre plutôt qu'autre chose ?
Le mieux est de s'en branler ou bien d'en rire.


ELSAURSULA

Elsa et Ursula veulent (se) mouiller comme Claudia




ALFA



10/05

Deux brefs aller-retours à Paris pour m'occuper de "formalités administratives". Je me suis réjoui de constater que l'on avait fini par virer l'infâme merde* de Sophie Calle et de Frank Gehry du Pont du Garigliano ; j'ai déploré la hausse démentielle des prix, hier, dans la rue, une dame, fort charmante par ailleurs, m'a demandé 20 (vingt) euros ! Il va bientôt falloir une American Express (ils prennent pas la Visa) pour régler les SDF…

* je crains fort qu'une de perdue, dix de retrouvées…


BALARD

Et bientôt, ils rénovent la ligne Balard - Créteil !


Je suis très fier d'habiter dans un quartier très bien fréquenté : le couple néo-présidentiel habite à 400 mètres à vol d'oiseau de là où nous vivons et fréquente le même super-marché, le siège de campagne de l'ancien Président-directeur-général de la Principauté est lui même à 400 mètres à vol d'oiseau du nid de son successeur, le siège de son parti étant à environ 800 mètres de ce local désormais désaffecté. Certains disent, pourtant, que, 
dans ce périmètre, la délinquance augmenterait…

Depuis que les prêtres réclament l'abolition du célibat, les bonnes de curé s'étiolent.

Sur le chemin de la Caisse Nationale d'Assurance Vieillesse* (au moins, on est renseigné) je croise un chantier à ciel ouvert : à l'aller, un Noir et un Blanc muni d'une paire de boucles d'oreilles (de tatouages aussi, sans doute, mais invisibles) creusent, douze autres individus en tenue de travail se concertent en leur tournant le dos (il est vrai que le spectacle n'est pas engageant) ; au retour, il n'y a plus que le Noir qui creuse et six individus qui le regardent, un septième fume sur le siège de la pelleteuse mécanique calée. Le siège de l'UMP (où l'on parle de chômage, de crise, d'immigration et du réalisme nécessaire pour en venir à bout) est à cent mètres.

* en dehors des horaires de bureau, les portes de la CNAV sont closes et,
comme l'immeuble où elle est sise ne dispose pas d'une boîte à lettres,
on ne peut déposer de courrier en dehors des dites heures de bureau !


Lu dans le dernier numéro d'Arts Magazine les propos d'un enseignant à propos d'une intervention de Claude Lévêque dans une école de la Goutte-d'Or : "Le courant est parfaitement passé, il a un très bon contact avec les enfants".
On admirera la lucidité aveuglante de l'enseignant mal-voyant, mais il aurait peut être été plus pertinent de faire intervenir Claude Lévêque dans une maison de retraite… il a un excellent contact avec les personnes âgées.



ALFA






07/05


Ce qui est terrible, c'est les gens qui n'arrêtent pas d'être intelligents. Surtout d'ailleurs, ceux dont c'est la profession.


STRADALE


Je viens de me rendre compte que les vitres de mon Alfa Romeo sont légèrement teintées. C'est trop la classe !
J'ai l'impression que, depuis que j'ai fait changer la courroie de distribution*, elle consomme moins d'huile**, en revanche, quand il pleut***, elle n'est pas vraiment étanche.
Si elle continue à me procurer aussi peu d'emmerdes, la prochaine fois, j'achète une Maserati !

* toutes les 60 000 bornes, ils se font pas chier les ritals !
** l'Alfa marche, plus ou moins, au mélange…
*** quel temps de merde !

MASERATI


WET CC


A propos d'italiennes, je constate depuis peu une remontée de Claudia Cardinale au hit-parade des sites branchés… le retour de la "belle bitougnasse" au corps pré-aérobic (avec poils et cellulite), la nostalgie de la "bonne fille", je l'ignore.
On jugera sur pièces…


DRY CC


ALFA


05/05

DEUXIEME TOUR




ALFA



04/05

Le pire, c'est pas Stéphane Guillon, c'est ceux qu'il fait rire.

Chef d'œuvre du kitsch absolu : les quatre (!) Christ (!!) en fil de fer barbelé (!!!) d'Adel Abdessemed… Le jeune prodige travaillerait actuellement à une Bernadette Soubirous composée d'enjoliveurs de Dyna Panhard avec, en arrière-plan, une Vierge toute en jantes alu. Il me tarde !


NHU

Adel, fais gaffe !
Le bras de Madame Nhu ne tremblera pas





 MONOCHROME VAINCRA !


PARIS TOKYO

Les jeunes artistes
se bousculeraient
au Palais de Tokyo


ALFA
 

02/05

TIENS

Tiens !

Tomber sous le sens c'est tomber en-dessous du sens.



ALFA


Premier Mai

Premier jour de ma retraite ! A partir d'aujourd'hui, j'examine attentivement toute offre d'emploi. Conseil*/décoration/écriture/figuration, etc… Pas sérieux s'abstenir

* pour échouer surtout


ALFA


MICKEY


ALFA


30/04

QUELQUES NOUVELLES DU SUJET
(POUR CEUX QUI S'INQUIETENT)


SONJI

Il s'est débarrassé de Sonji
(c'est pas très malin)


A MAN

et de Charles "Sonny" Liston
(ce qui est plus adroit)


Enchanté d'avoir inspiré "Le monde comme volonté et papier peint" (Consortium de Dijon jusqu'au 2 septembre), pas vraiment désolé de ne pas avoir été invité. Pourtant, j'ai écrit ça quelque part* (preuves à l'appui) : les photos de Jed Martin, je les ai faites avant même que Jed Martin n'existe…

* aux alentours, je crois, du dernier trimestre 2010



WALL PAPER

La commissaire se fait encoller



ALFA

27/04


45


Comme on dit… pour le meilleur et pour le pire !
(il y en a, quand même, qui devraient se méfier)


45
ALFA


26/04

SLOW SOPHIA

On reprend, en douceur, avec Sophia



ALFA


25 avril


65

ALFA


MICKEY


ALFA